· 

Les fleuves du Brésil

Rio Iguaçu
Rio Iguaçu

Près de 15% des réserves d’eau douce de la planète se trouvent au Brésil. Avec le bois des forêts, l’eau constitue la première richesse du pays. Et selon les données de 2016, le Brésil est le deuxième producteur d’énergie hydroélectrique au monde, après la Chine.

 

Dans un article du mois dernier consacré au Cerrado, je vous faisais part de mon étonnement. Depuis 4 mois, il n’est plus tombé une seule goutte de pluie dans le centre du Brésil et pourtant il n’existe aucune restriction pour l’arrosage des jardins ou des espaces verts. Le Cerrado, la savane brésilienne qui occupe les hauts-plateaux du centre du pays est le château d’eau du Brésil. Ses 20.000 sources irriguent 8 des 12 régions hydrographiques du pays.

 

Le Brésil possède l'un des réseaux hydrographiques les plus étendus de la planète. Le seul bassin de l'Amazone, représente environ 20% du volume total des eaux douces de la Terre, déversées dans les océans. C’est le fleuve de toutes les démesures, plus de mille affluents et avec 7 millions de km2, le bassin amazonien est le plus grand bassin hydrographique du monde. Le fleuve Congo, deuxième bassin le plus vaste, fait 3,7 millions de km2. Le débit moyen de plus de 200.000 m3/seconde (60 fois le débit du Nil!) est de très loin le plus élevé de tous les fleuves. Le Congo, deuxième fleuve le plus puissant affiche un débit moyen de 40.000 m3. Au niveau de la longueur (+/- 7.000 kilomètres), l’Amazone partage la première place du classement avec le Nil.

 

L’Amazone prend naissance dans la Cordillère des Andes au Pérou et se déverse dans l’Atlantique, dans le nord du Brésil. A son endroit le plus large, le fleuve fait 11 kilomètres en saison sèche et 50 kilomètres pendant la saison des pluies! Autre fait étonnant, aucun pont ni barrage ne le franchit sur des milliers de kilomètres. La traversée se fait en bac ou en ferry. La largeur du fleuve, sa profondeur (jusqu'à 100 mètres), sa puissance, la multitude de bras fluviaux, les berges inondées plusieurs mois par an, constituent autant d’obstacles à la construction de telles infrastructures. Et à l’embouchure du fleuve, l’île de Marajó occupe une superficie de 40.000 km2, soit un territoire plus vaste que la Belgique.

 

Le second principal cours d'eau du pays nous amène dans le sud du pays. Le rio Paraná prend sa source au centre du Brésil sur les hauts-plateaux et se jette dans l’Atlantique à Buenos Aires, la capitale de l’Argentine, située dans le nord du pays. Avec une superficie de 2,5 millions de km2, son bassin fluvial fait partie des plus vastes du monde. Long de plus de 4.000 kilomètres, le Paraná (le fleuve a donné son nom à un État du Brésil), est très impétueux dans sa partie brésilienne : chutes d’eau, rapides, gorges encaissés et plusieurs gigantesques barrages qui alimentent des centrales électriques.

 

C’est sur un de ses affluents que se situent les célèbres chutes d'Iguaçu, sans doute les plus belles de la planète, aux confins de l’Argentine, du Paraguay et du Brésil. Il s’agit d’un ensemble de 275 cascades qui se jettent les unes dans les autres sur un front de 3 kilomètres, au cœur d’une végétation tropicale exubérante. En automne (avril, mai) après la saison des pluies, certaines chutes peuvent atteindre 100 mètres de hauteur.

 

Le rio Tocantins ainsi que son grand affluent l’Araguaia, prennent également naissance dans le centre du Brésil comme le rio Paraná. Long de 2.600 kilomètres, il est situé exclusivement sur le territoire brésilien. Contrairement au Paraná qui se dirige vers le sud, le Tocantins déroule son cours vers le nord du pays et se jette dans l’Atlantique non loin de l’embouchure de l’Amazone. Le débit du Tocantins/Araguaia est très variable selon la saison. Le débit peut passer de 2.000 m3/seconde pendant la saison sèche à 50.000 pendant la saison des pluies.

 

L'Araguaia constitue une frontière naturelle entre l’État de Goiás et l'État du Mato Grosso. Certaines portions de la rivière sont devenues des destinations très courues, notamment par les habitants de Goiânia où je vis, pour leurs superbes plages de sable, l’écotourisme et la pêche.

 

Fait remarquable, la plus grande île du monde située au milieu d’un cours d’eau (après l’île de Marajó située à l’embouchure de l’Amazone) se trouve entre deux très larges bras du Rio Araguaia : l’île de Bananal. Elle mesure 350 kilomètres de longueur pour 55 kilomètres de largeur, sa superficie est de 19.000 km2.

 

Le quatrième grand bassin hydrographique du pays (pour rappel, il y en a douze) est le bassin du rio São Francisco situé à l’est du pays. Le fleuve est long de 3.200 kilomètres (à titre de comparaison, le Danube en fait 3.000) et prend sa source dans le centre-est du pays, dans l'État de Minas Gerais, les "Mines Générales". C'est dans cet État au relief montagneux que fut extrait la plus grande quantité d'or et de diamants au 18e siècle. Le rio São Francisco coule vers le nord-est du pays où se trouve son embouchure et comme la plupart des fleuves brésiliens (exception faite de l'Amazone), il est parcouru par de nombreuses chutes d'eau et cataractes qui alimentent de puissantes centrales hydroélectriques.

 

Jean-Pol Rihoux

 

Extrait de "52 chroniques pour découvrir le Brésil"