· 

Pirenopolis, la "Ville des Pyrénées"

Pirenopolis
Pirenopolis

L’indépendance du Brésil a été proclamée le 7 septembre 1822 et depuis 1949, le 7 septembre est la date de la fête nationale. Cette année c’est un jeudi, une excellente occasion pour passer un long week-end à Pirenopolis, “Piri” pour les intimes.

 

La cité, une des plus anciennes de l’État de Goiás, a été fondée dans les années 1720 par des chercheurs d’or portugais sous le nom de “Minas de Nossa Senhora do Rosário Meia Ponte”. En 1890 le nom fut modifié en Pirenopolis, à savoir la Ville "dos Pireneus", du nom du massif montagneux qui entoure la localité. Et Pireneus, en portugais signifie Pyrénées. Ce sont des espagnols catalans originaires des Pyrénées qui ont donné le nom à ces collines.

 

A 150 kilomètres de Brasilia (l’agglomération fait 3 millions d’habitants) à l’est et à 120 kilomètres de Goiânia (agglomération : près de 2,5 millions d’habitants) au sud, la petite ville historique est idéalement située pour faire le plein d’amateurs de culture, d’histoire, d’écotourisme, de pousadas de charme et de soirées festives dans un décor colonial.

 

L’endroit est magnifique, imaginez une petite ville ancienne traversée par une rivière, faite de constructions basses de style colonial ou néo-classique, alignées dans des allées pavées en pente douce, le tout dans un cadre de collines à la végétation luxuriante. Depuis la fondation de Brasilia en 1960, l’activité touristique à Pirenopolis a connu une très forte expansion et aujourd’hui la ville est sans conteste, le deuxième pôle touristique de l’État de Goiás, après l’incontournable...

52 semaines, 52 chroniques dans un livre de 234 pages