· 

La réalité du coût de la vie, des soins de santé et du système éducatif au Brésil


De nombreux sites internet et d’autres media comparent régulièrement le coût de la vie dans les pays du monde ou dans les villes et établissent des classements, en se basant sur des données telles que le coût des logements, le prix moyen d’un restaurant, d’une course de taxi, d’une paire de basket ou encore de produits alimentaires. Si ces données constituent de bons indicateurs pour les pays de la zone Euro par exemple, où les systèmes de soins de santé et en matière d’éducation sont proches, elles ne reflètent pas la réalité du coût de la vie dans des pays comme le Brésil par exemple.

 

Le coût de la vie est certainement moins élevé au Brésil que dans les pays d’Europe occidentale pour des personnes sans enfant, non motorisées, aux goûts simples et aux besoins limités et qui font l’impasse sur un plan de santé. Mais un couple avec plusieurs enfants, habitué à la consommation et au shopping de produits de marque (pas nécessairement de luxe) vous expliquera que le coût de la vie au Brésil est plus élevé qu’en France ou en Belgique.

 

Pour mieux comprendre, je vais m’attarder sur deux rubriques essentielles qui plombent les budgets et qui illustrent les profonds déséquilibres socio-économiques du pays : le coût des soins de santé et de la scolarisation. Deux postes de dépenses qui nécessitent une bonne compréhension du système brésilien et qui sont ignorés dans les comparatifs du coût de la vie entre pays... 

52 semaines, 52 chroniques dans un livre de 234 pages