· 

Le Brésil en 2017, ce qu’il faut retenir!

Les 3 frontières (Brésil, Argentine et Paraguay) : vue à partir du Brésil
Les 3 frontières (Brésil, Argentine et Paraguay) : vue à partir du Brésil

Pour clôturer cette année, voici un résumé de quelques évènements qui ont marqué l’actualité du Brésil en 2017. Chaque mois, j’ai retenu de façon très subjective, un fait marquant. Une chronique un peu plus longue que d’habitude.

 

Chaque mois également, de nouveaux rebondissements dans l’affaire de corruption “Lava Jata” ébranlent le Brésil. Je n’en ferai pas allusion dans cet article, à part une nouvelle de dernière minute fin décembre. Pour le scandale touchant Petrobras, voyez ma chronique d’il y a deux semaines.

 

Janvier

Des règlements de comptes entre factions criminelles font plus de 130 morts en 3 semaines dans des prisons du nord du pays. D’abord à Manaus, la capitale de l’État d’Amazonia, où on dénombre 56 morts dans la nuit du 1er au 2 janvier. Les victimes ont été décapitées, éviscérées et démembrées. Et le bain de sang continue à Natal, sur la côte et ensuite plus au nord, dans une prison proche de la Colombie. C'est la guerre entre les deux grandes factions criminelles du pays : le PCC (Primeiro Comando da Capital) fondé à São Paulo, et le CV (Comando Vermelho -rouge-) né dans les années 1970 à Rio qui s’est allié à la pègre locale, la FDN (Familia do Norte). Le conflit a pour origine le contrôle de l’approvisionnement en cocaïne. Depuis ses frontières avec la Colombie, la Bolivie et le Pérou (les trois plus gros producteurs mondiaux de cocaïne) très poreuses par endroits...

52 semaines, 52 chroniques dans un livre de 234 pages