· 

Le Brésil en 2017, ce qu’il faut retenir!

Les 3 frontières (Brésil, Argentine et Paraguay) : vue à partir du Brésil
Les 3 frontières (Brésil, Argentine et Paraguay) : vue à partir du Brésil

Le 27 décembre 2017Pour clôturer cette année, voici un résumé de quelques évènements qui ont marqué l’actualité du Brésil en 2017. Chaque mois, j’ai retenu de façon très subjective, un fait marquant. Une chronique un peu plus longue que d’habitude.

 

Chaque mois également, de nouveaux rebondissements dans l’affaire de corruption “Lava Jata” ébranlent le Brésil. Je n’en ferai pas allusion dans cet article, à part une nouvelle de dernière minute fin décembre. Pour le scandale touchant Odebrecht, Petrobras... Voyez ma chronique d’il y a deux semaines

 

Janvier

Des règlements de comptes entre factions criminelles font plus de 130 morts en 3 semaines dans des prisons du nord du pays. D’abord à Manaus, la capitale de l’État d’Amazonia, où on dénombre 56 morts dans la nuit du 1er au 2 janvier. Les victimes ont été décapitées, éviscérées et démembrées. Et le bain de sang continue à Natal, sur la côte et ensuite plus au nord, dans une prison proche de la Colombie. C'est la guerre entre les deux grandes factions criminelles du pays : le PCC (Primeiro Comando da Capital) fondé à São Paulo, et le CV (Comando Vermelho -rouge-) né dans les années 1970 à Rio qui s’est allié à la pègre locale, la FDN (Familia do Norte). Le conflit a pour origine le contrôle de l’approvisionnement en cocaïne. Depuis ses frontières avec la Colombie, la Bolivie et le Pérou (les trois plus gros producteurs mondiaux de cocaïne) très poreuses par endroits car situées en pleine jungle amazonienne, le Brésil est une plaque tournante du trafic de drogue mondial. La drogue transite par le pays avant de partir vers le marché européen.

 

Février

Les agents de police (Policia Militar) n'ayant pas le droit de faire grève, les familles de policiers bloquent l'accès de certaines casernes de Rio De Janeiro pour réclamer de meilleures conditions de travail et le paiement de salaires impayés. Un même mouvement de grève, qui va durer une dizaine de jours, se déroule dans le petit État voisin d'Espirito Santo (moins de 4 millions de d’habitants). En l'absence de patrouilles de police, les meurtres, pillages, cambriolages et car-jackings ont immédiatement explosés. En dix jours, 184 personnes ont été assassinées à Vitoria (360.000 habitants), la capitale d’Espirito Santo et dans les environs, des centaines de commerce sont pillés et plus de 200 voitures volées. Plus de 3.000 soldats seront envoyés à Vitoria pour mettre fin à cette vague de violence.

 

Mars

Soulagement pour l’économie brésilienne qui pendant une semaine a été plongée dans un véritable cauchemar. La Chine et de nombreux autres pays annoncent leur décision de rouvrir leurs frontières aux importations de viandes brésiliennes. Le Brésil, premier exportateur mondial de viande, a subi pendant une bonne semaine les conséquences d’une affaire de corruption ayant permis de commercialiser des produits avariés. Pendant une petite dizaine de jours, les ventes de viande à l’export ont chuté à 68.000 euros, contre une moyenne journalière de 58 millions d’euros! Selon les enquêteurs, 21 abattoirs et usines (soit moins de 0,5% de la viande produite au Brésil) auraient versé des pots-de-vin à des inspecteurs des services d’hygiène qui, en échange, autorisaient la vente de viande avariée ou périmée.

 

Avril

Football, le Brésil est le nouveau leader du classement FIFA des nations. La Seleção est passée ce mois-ci devant l’Argentine et c'est la première fois depuis sept ans que le Brésil occupe la première place de ce classement. Après un double succès face à l'Uruguay (4-1) et le Paraguay (3-0), le Brésil est le premier pays à se qualifier pour la Mondial 2018 en Russie. Depuis la nomination de Tite (précédemment entraîneur des Corinthians de São Paulo) au poste d'entraîneur en juin 2016, l’équipe nationale enchaîne les victoires. Et Neymar incarne à merveille le panache et le prestige retrouvés du football brésilien.

 

Mai

Le groupe français Lagardère, annoncé comme le sauveur du stade mythique de Maracana à Rio, renonce au rachat de la concession. Depuis la fin des JO, le stade dont la rénovation avait coûté 350 millions d’euros est à l’abandon. A l’origine de ce triste spectacle, un conflit entre le concessionnaire, le groupe Odebrecht, et le Comité Rio 2016. Ce dernier à qui la gestion avait été confiée pour le temps des jeux olympiques, n’a pas rendu le stade dans l’État dans lequel il avait été livré, selon Odebrecht, qui refuse de reprendre la gestion du stade. Dès lors, plus personne ne s’en occupe et le Maracana est laissé à l’abandon. Le groupe Lagardère estime que les garanties juridiques sont insuffisantes. L'entreprise française n’avait pas tort! Depuis, le patron d’Odebrecht et le président du Comité Rio ont été lourdement condamnés pour divers faits de corruption (19 et 14 ans de prison).

 

Juin

“Je suis un voleur” tatoué sur le front d'un adolescent accusé d'avoir dérobé un vélo. Les deux tortionnaires apparaissent sur une vidéo qui a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, en train de tatouer de force une jeune homme attaché sur une chaise. Les tatoueurs ont expliqué qu'ils avaient vu le jeune homme tenter de voler une bicyclette. Cela nous rappelle que le Brésil est un des pays les plus violents au monde avec un taux d'homicide de 30 (30 morts violentes par an pour 100.000 habitants) soit un taux trois fois supérieur au seuil de violence endémique établi par l'ONU. En Belgique et en France, ce taux est de 1. Face à cette forte criminalité, certains témoins ou victimes n’hésitent pas à se faire justice eux-mêmes. Régulièrement la télévision diffuse des vidéos où des suspects se font violemment tabasser.

 

Juillet

C’est l’hiver, une vague de froid touche le Brésil. Ici à Goiânia dans le centre du pays, la température est d’une petite quinzaine de degrés au lever du soleil. Du jour au lendemain, des couvertures et des édredons sont proposés à la vente dans les supermarchés. Mais dans le sud (l’Europe du Brésil), il fait vraiment froid. Brouillard épais, pluies verglaçantes et neige se sont abattus sur l'État de Santa Catarina. La température a atteint -7° et la température ressentie -17°C!

 

Août

L'ex-président Lula, qui vient d’être condamné à près de 10 années de prison pour corruption, mais laissé en liberté provisoire jusqu’au prononcé de l’appel, débute sa campagne électorale en vue des présidentielles de 2018. Il va faire une tournée de trois semaines dans 28 villes des États du Nord-Est du Brésil, Région défavorisée et bastion électoral de la gauche. Par la suite, une autre caravane le conduira dans les riches États de São Paulo et du Minas Gerais. Agé de 71 ans, cet ancien syndicaliste est toujours resté très populaire malgré ses déboires judiciaires et sa condamnation. Il est largement en tête des intentions de vote pour la présidentielle de 2018. Reste à attendre la décision de la Cour d’appel du 24 janvier 2018 qui pourrait brutalement mettre fin à ses ambitions présidentielles.

 

Septembre

Ce 1er septembre, le Brésil est officiellement sorti de la pire récession économique de son histoire. Les résultats viennent de tomber, la première économie d'Amérique latine a enregistré une hausse de 0,2% de son PIB au 2e trimestre après la progression de 1% au premier trimestre, qui avait mis fin à une série noire de deux années de recul. La reprise, même timide, conforte la politique d’austérité du président conservateur Michel Temer. Arrivé au pouvoir suite à la destitution de Dilma Rousseff et non élu par le peuple, Temer est le plus mal aimé des présidents brésiliens depuis la fin de la dictature militaire en 1985. Son taux d'opinion favorable n’est que de 5%. Le Brésil vient de traverser la pire récession de son histoire avec une chute de son produit intérieur brut de 3,6% en 2016 et 3,8% en 2015. Le gouvernement vient de lancer un programme de privatisations et veut s'attaquer à une réforme des retraites très impopulaire, mais demandée par les marchés financiers.

 

Octobre

Mille soldats sont de retour dans la favela de Rocinha à Rio. Rocinha est la plus grande favela d’Amérique du Sud, plus de 70.000 habitants. Face à l’océan, la favela est située sur le versant sud du célèbre pic rocheux de Dois Irmaos. De l’autre côté se trouve le quartier le plus chic de Rio, Ipanema/Leblon. Rocinha est en proie à une flambée de violence et vit au rythme de fusillades quotidiennes depuis plus d'un mois. Neuf écoles accueillant quelque 3.000 élèves ont été fermées. L'incursion d'une bande de trafiquants de drogue voulant détrôner la faction régnant sur le trafic de stupéfiants a déclenché une véritable guerre et fait des centaines de victimes, dont des civils et de nombreux policiers. Et au milieu de tout cela, une touriste espagnole d’une invraisemblable inconscience, force un barrage de police pour visiter la favela en état de guerre. Elle a été abattue par la police.

 

Novembre

20 novembre, le Brésil célèbre la journée de la “Conscience noire” avec de nombreuses manifestations culturelles et des débats pour changer les mentalités. Car le pays est encore confronté à de fortes inégalités sociales entre populations noire et blanche. Le pays entretient le mythe d'une nation métissée harmonieuse mais la réalité est toute autre : plus sa couleur de peau est foncée, moins une personne a de chances d'accéder à un poste à responsabilités. Selon l'Institut Brésilien de Géographie et Statistiques, 54% des brésiliens sont noirs ou métis mais seuls 5% occupent des postes d'encadrement. Ce 20 novembre marque l’anniversaire de la mort de Zumbi, un résistant noir qui s’était révolté pour tenter de libérer des esclaves dans la région du Nordeste. Pour mémoire ce n’est qu’en 1888, que le Brésil abolira l’esclavage, 23 ans après les États-Unis.

 

Décembre

Décembre marque au Brésil la fin de l’année scolaire et le début des grandes vacances pour les écoliers et les étudiants mais également la fin du championnat national de football. Comme l’année dernière, les Corinthians de São Paulo sont champions et l'équipe de Chapecoense, termine huitième, un exploit! Souvenez vous, Il y a un an cette équipe d’une petite ville du sud du Brésil, qui avait grimpé les échelons en quelques années seulement, allait disputer le match le plus important de son histoire : la finale de la Copa Libertadores, l’équivalent de l’UEFA Europa League en Europe. L’avion transportant les joueurs se crashait en Colombie et sur les 77 passagers, joueurs, dirigeants et journalistes, seules 6 personnes survivent dont le gardien remplaçant amputé des deux jambes.

 

Dernière minute au sujet du scandale Petrobras

A force de dénoncer et de balancer à tout va, Marcelo Odebrecht, le magnat du BTP au cœur de tous les scandales de corruption, a vu sa peine de prison réduite de 19 à 10 ans, qu’il passera dans sa somptueuse propriété de São Paulo. Ce 20 décembre, Il quitte sa cellule de 12 m2 pour se rendre en jet privé à São Paulo dans sa villa de 3.000 m2. Muni d’un bracelet électronique, il devra rester “confiné” dans sa propriété avant d’être autorisé à en sortir à partir de 2020. Mais son retour risque d’être orageux car une partie de sa famille et de ses amis à peu apprécié qu’il soit passé aux aveux. Et vous connaissez le caractère certes chaleureux, mais très violent des brésiliens...

 

Jean-Pol Rihoux

 

Extrait de "52 chroniques pour découvrir le Brésil"