Aux confins du Brésil, de l’Argentine et du Paraguay

Les trois frontières, côté brésilien
Les trois frontières, côté brésilien

Cette région frontière entre trois pays d’Amérique du Sud, c’est d’abord et avant tout, les chutes d’Iguaçu auxquelles j’ai consacré un article la semaine dernière. Le lieu de convergence de ces trois pays se situe au confluent du Rio Iguaçu et du Rio Paraná, quelques kilomètres après les chutes.

 

Chaque pays a dressé sur sa rive une borne symbolisant ce point de rencontre. Du côté argentin comme du côté brésilien, un obélisque triangulaire symbolise les trois pays alors que du côté du Paraguay la borne est quadrangulaire.

 

Il s’agit d’une volonté délibérée du Paraguay pour marquer son opposition à ses deux voisins. Lors de l’érection de ces monuments au début du 20e siècle, la rancœur du Paraguay était encore très vive à l’encontre de l’Argentine et du Brésil à cause de la grande guerre qui les opposa au 19e siècle. Pour les détails, veuillez vous référer à mon article de novembre 2017 qui traite de l’histoire du Brésil, de 1822 à 1889. Sachez que pendant cette guerre effroyable, la moitié de la population du Paraguay périt.

 

Ces trois bornes sont implantées sur des belvédères en haut des rives, de part et d’autre du Rio Iguaçu pour le Brésil et l’Argentine et sur la rive du Rio Paraná pour le Paraguay. Elles constituent de véritables attractions touristiques (musées, commerces…) et offrent de jolies vues sur le confluent et les autres pays... 

52 semaines, 52 chroniques dans un livre de 234 pages