· 

Top 10 des villes les plus dangereuses du Brésil

Natal - Etat de Rio Grande do Norte
Natal - Etat de Rio Grande do Norte

Comme chaque année, l’organisme mexicain “El Consejo para la Seguridad Publica” publie le classement des 50 villes les plus dangereuses du monde. Sont pris en compte les homicides volontaires (hors attentats) et les villes de plus de 300.000 habitants, en dehors des pays en guerre. 

 

En 2017, 43 des 50 villes les plus dangereuses étaient situées en Amérique latine et le Brésil était le pays le plus représenté avec 17 villes, principalement situées dans le nord-est, la région la plus pauvre du pays. Notons que ni Rio de Janeiro, ni Sao Paulo ne font partie de cette liste. 

 

La ville la plus dangereuse du monde est Los Cabos au Mexique avec un taux d'homicide de 111 pour 100.000 habitants, devant Caracas, la capitale du Venezuela et Acapulco, la célèbre station balnéaire mexicaine. A titre de comparaison, le taux d'homicide à Paris ou à Bruxelles se situe entre 1 et 2. A New York, il a été de 3,3 en 2017.

 

Il faut toutefois ne pas s'alarmer inutilement car les homicides au Brésil sont principalement liés au trafic de drogues et aux règlements de comptes entre factions criminelles rivales. 

 

Mais mieux vaut éviter certains quartiers à la nuit tombée et de façon générale, éviter d'apparaître comme un touriste fortuné, en arborant ostensiblement des bijoux et des objets de valeur. En observant quelques précautions, ces villes parmi les "plus dangereuses du monde", situées pour la plupart au bord de l'océan, sont très agréables à vivre ou à visiter.

 

Voici le classement des 10 villes les plus dangereuses du Brésil en 2017. Remarquons que 8 des 9 capitales des Etats de la Région Nord-Est figurent dans ce classement.

10. João Pessoa

 

Capitale de l'Etat de Paraíba

Région Nord-Est

Agglomération : 1.130.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 49

 

 

La ville a été fondée par les portugais en 1585, à l'emplacement le plus oriental des Amériques.

Joao Pessoa est renommée pour la beauté de ses plages et pour son centre historique avec ses églises et ses édifices baroques.


9. Salvador

 

Capitale de l'Etat de Bahia

Région Nord-Est

Agglomération : 4.020.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 52 

 

 

 

 

La vieille ville surplombe la baie de “Tous les Saints”. Les édifices du 17e siècle et une multitude d’églises baroques ont été préservés et restaurés.

Le carnaval qui attire des touristes du monde entier, est le plus grand carnaval populaire de rue de la planète.  


8. Recife

 

Capitale de l'Etat de Pernambouc

Région Nord-Est

Agglomération : 3.970.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 55 

 

 

Recife, du nom du récif de corail qui borde la côte, est célèbre pour ses plages, mais est également connue pour les attaques de requins. La baignade est interdite à marée haute et on ne peut franchir le récif de corail. 


7. Feira de Santana

 

Etat de Bahia

Région Nord-Est

Agglomération : 630.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 59

 

 

A 100 kilomètres de Salvador, la ville se trouve sur l'un des principaux carrefours routiers du nord-est brésilien. Point de passage pour le trafic qui vient du sud et du centre-ouest, et qui se dirige vers Salvador.


6. Aracaju

 

Capitale de l'Etat de Sergipe

Région Nord-Est

Agglomération : 950.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 59

 

La ville est traversé par 2 fleuves et est la capitale du plus petit Etat du pays.

Dans plusieurs guides, Aracaju est considérée comme la ville la plus agréable à vivre dans le nord-est


5. Maceió

 

Capitale de l'Etat d'Alagoas

Région Nord-Est

Agglomération : 1.030.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 64

 

 

Les plages constituent le principal atout de Maceió et la beauté de l'endroit lui vaut le surnom de "Caraïbes brésiliens".


4. Vitória da Conquista

 

Etat de Bahia

Région Nord-Est

Agglomération : 350.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 70

 

 

A 1.000 mètres d'altitude, dans la sud de l'Etat de Bahia, Vitoria da Conquista est la troisième ville la plus peuplée de cet Etat après Salvador et Feira de Santana. Toutes trois figurent dans ce top 10.


3. Belém

 

Capitale de l'Etat de Para

Région Nord-Est

Agglomération : 2.440.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 71

 

 

La ville est située sur l'estuaire du Tocantins et du Para et est séparée de la plus grande partie du delta de l'Amazone par l'île de Marajó.

Belém compte 55 ilots dont la plupart sont sauvages et inhabités.


2. Fortaleza

 

Capitale de l'Etat de Ceara

Région Nord-Est

Agglomération : 3.920.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 84

 

 

Fortaleza est un centre industriel et commercial important mais également une des destinations touristiques préférées des brésiliens, notamment grâce au plus grand parc aquatique du Brésil.


1. Natal

 

Capitale de l'Etat de Rio Grande do Norte

Région Nord-Est

Agglomération : 1.340.000 habitants

Taux d'homicide en 2017 : 103

 

La ville a été fondée en 1599 le jour de Noël. D'immenses plages, des dunes… Natal est un des principaux pôles touristiques du pays. Comme en 2016, il s'agit de la ville la plus dangereuse du Brésil. Mieux vaut éviter les quartiers du centre-ville et privilégier la partie sud (Ponta Negra) qui concentre la majorité des hôtels et des restaurants.


Voyez également