· 

Top 10 des Parcs nationaux du Brésil

Le Brésil compte 326 domaines de préservation de la nature, tous gérés par l'Instituto Chico Mendes de Conservação da Biodiversidade (http://www.icmbio.gov.br/portal/). Parmi ces territoires protégés, 72 sont des Parcs nationaux.

En 2017, ces Parcs nationaux ont été visité par 10,7 millions de personnes, soit 20% de plus qu'en 2016. Voici les 10 Parcs nationaux du Brésil les plus visités en 2017. Les 3 premiers de ce classement, avec respectivement 3,3 millions de visiteurs, 1,8 million et 800.000 visiteurs se détachent nettement et totalisent plus de la moitié de l'ensemble des visites des 72 Parcs.

10. Floresta Nacional de Carajas

Cette forêt de plus de 400.000 hectares est connue pour la très grande richesse minérale de son sol, ses nombreuses cavernes et une végétation unique au monde.


9. Parque Nacional de Brasília

Le Parc national de Brasilia, sur un espace de 40.000 hectares, a été créé en même temps que la ville de Brasilia au début des années 1960, en vue de préserver l'espace naturel environnant. Cette ville nouvelle et capitale du Brésil a été érigée en plein milieu du pays sur les hauts plateaux de la savane brésilienne, le Cerrado.


8. Aéra da Protecao Ambiental da Costa dos Corais

Située dans la région Nord-Est du pays, au sud de Recife, Il s'agit de la plus grande zone de protection littorale du Brésil. Elle s'étend sur 400.000 hectares et 120 kilomètres de plages et de mangroves.


7. Monumento Natural do Rio São Francisco

Une zone protégée de 30.000 hectares située aux confins des Etats de Bahia, Alagoas et Sergipe, encadre les canyons du fleuve Rio São Francisco.

Ce fleuve de plus de 3.000 kilomètres prend naissance dans la région Sud-Est du pays et se jette dans la région Nord-Est. Il est connu sous le nom de "fleuve de l'union nationale".


6. Parque Nacional da Serra da Bocaina

Entre les Etats de Sao Paulo et de Rio de Janeiro, la Serra de Bocaina offre une grande variété de paysages : des pics montagneux de plus de 2.000 mètres, d'impressionnantes chutes d'eau et des plage désertes.

Ce vaste territoire de plus de 1.000 km2 protège la forêt atlantique et la grande diversité de sa faune (comme le loup à crinière ou la panthère) et de sa flore.


5. Parque Nacional Marinho de Fernando de Noronha

Sur 109 km2, soit la plus grande partie de l'archipel de Fernando de Noronha situé à 1h30 d'avion de la côte Nord-est du Brésil, cette réserve est célèbre pour ses plages régulièrement élues les plus belles du monde.

Mais l’accès à ce paradis est contingenté (700 personnes par jour) et tout y est hors de prix : hôtels, restaurants… 

 


4. Reserva Extrativista Marinha do Arraial do Cabo

A 170 kilomètres à l'est de Rio de Janeiro et à proximité des cités balnéaires de Cabo Frio et de Buzios, la réserve marine de Arraial do Cabo (50.000 hectares) est des meilleurs spots du Brésil pour la pratique de la plongée libre.


3. Parque Nacional de Jericoacoara

Sur 88 km2, une zone protégée de dunes de sable blanc (dont l'immense dune de Jericoacoara) et dans les creux des lagons d'un bleu cristallin, qui s’étendent à perte de vue.

ici le vent souffle fort et la petite station balnéaire de Jericoacoara est célèbre pour la pratique de la planche à voile et du kitesurf.


2. Parque nacional de Iguaçu

Ce Parc national a été crée en 1939 pour protéger une des principales merveilles de la nature : les chutes d'Iguaçu, un ensemble de 275 cascades qui se jettent les unes dans les autres sur un front de près de trois kilomètres. Dans ce territoire protégé de 1.700 km2, quelques sentiers permettent de découvrir l’exubérance de la végétation tropicale et des centaines d’espèces d’oiseaux. En 2017, 1,8 million de visiteurs.


1. Parque Nacional de Tijuca

En 2017, 3,3 millions de personnes ont visité le Parc national de Tijuca. C'est ici que se trouve la plus vaste forêt urbaine de la planète, une forêt tropicale très dense.  Située à Rio de Janeiro, sur près de 4.000 hectares, cette zone protégée comprend des cascades et des pics rocheux (l'altitude maximale dépasse les 1.000 mètres) dont  l'éperon du Corcovado avec la statue du Christ rédempteur qui domine la ville.