· 

Top 10 des touristes étrangers au Brésil

Rio de Janeiro. Vue de Copacabana depuis le Pain de Sucre. Janvier 2015
Rio de Janeiro. Vue de Copacabana depuis le Pain de Sucre. Janvier 2015

Publié en juillet de cette année par le Ministère du Tourisme, l'Annuaire statistique du Tourisme 2018 reprend les données du tourisme au Brésil pour l'année 2017 (www.dadosefatos.turismo.gov.br/).

 

Comme déjà expliqué, le Brésil est un pays peu visité par les étrangers, un très petite destination touristique internationale. En effet le Brésil n'apparaît qu'à la 45e place des pays les plus visités au monde par les étrangers.

 

En 2017, 6.588.770 visiteurs ont franchi les frontières du Brésil, soit moins que le nombre de touristes étrangers en Belgique. Et très loin du podium mondial représenté par la France (plus de 80 millions de visiteurs étrangers), l'Espagne et les Etats-Unis.

 

Si le Brésil est unanimement considéré comme une destination de grande qualité, qui allie hospitalité, culture, écotourisme et plages paradisiaques, le Brésil est perçu comme une destination hors de prix et difficile d'accès.

 

Les grandes chaînes internationales d’hôtels “all inclusive” sont très peu présentes au Brésil et les formules avec vol charter sont quasi inexistantes. Par exemple TUI France (TUI est le tour-opérateur n°1 dans le monde), à travers ses différentes filiales, ne propose pour le Brésil que 2 circuits (avec Nouvelles Frontières) alors que des centaines de voyages "tout compris" sont proposés vers le Mexique, la République Dominicaine, Cuba, la Jamaïque...

 

Par rapport à 2016, Le Brésil a reçu 42.074 visiteurs en plus, soit une augmentation de moins de 1%. Mis à part les ressortissants des pays d'Amérique du Sud (+ 11%), les visiteurs ont été moins nombreux en 2017 qu'en 2016. Quelques précisions :

  • Touristes venus d'Europe (1.452.000 visiteurs) : - 10% par rapport à 2016. Tous les pays sont à la baisse sauf la Suisse, avec près de 70.000 touristes. Notons que 19.000 russes seulement ont visité le Brésil, soit moins que les belges, 28.000.
  • Touristes en provenance d'Amérique du Nord (606.000 visiteurs) : -18% par rapport à 2016.
  • Touristes venus d'Asie (256.000 visiteurs) : -16%.  Les chinois (61.000) sont devenus les premiers visiteurs asiatiques au Brésil, alors que le nombre de touristes japonais (60.000) chute de 25% par rapport à 2016. 

Voici le top 10 des pays dont les ressortissants ont été les plus nombreux à visiter le Brésil en 2017

10. Portugal

144.000 visiteurs portugais au Brésil en 2017

4% en moins qu'en 2016

 

La plupart des Brésiliens possèdent, à des degrés divers, des origines portugaises. Les portugais ont colonisé le pays dès 1500 et l’immigration n’a jamais cessé. Des liens solides unissent les deux pays, la langue tout d’abord ainsi que l’histoire. Et des facilités administratives favorisent de longue date, les échanges entre ces deux nations.


9. Italie

172.000 visiteurs italiens au Brésil en 2017

5% en moins qu'en 2016

 

Les italiens sont un peu chez eux au Brésil. Aujourd'hui, près de 30 millions de brésiliens sont d’origine italienne, soit à peu près 15% de la population du pays. Pendant une petite trentaine d’années à cheval sur les 19e et 20e siècles, plus de 1,2 million d’italiens se sont installés au Brésil, principalement dans les États du Sud et du Sud-Est. Le Brésil est, hors Italie, le pays avec la plus grande communauté italienne du monde.


8. Royaume-Uni

186.000 visiteurs anglais au Brésil en 2017

8% en moins qu'en 2016

 

Pour des vacances en Amérique latine, les anglais préfèrent le Mexique. Historiquement, les anglais n'ont jamais réussi a s'implanter au Brésil et par la suite, lors de la découverte des mines d'or et plus tard lors de l'industrialisation du pays, il n'y a pas eu d'immigration massive à partir de l'Angleterre comme ce fut le cas à partir de nombreux pays européens.


7. Allemagne

203.000 visiteurs allemands au Brésil en 2017

8% en moins qu'en 2016

 

Si les allemands privilégient pour les voyages en Amérique latine, la République Dominicaine et ses packages "all-inclusive", il existe une relation particulière entre l'Allemagne et le Brésil. Le Brésil abrite la troisième plus grande communauté de descendants d'allemands, après l’Allemagne et les USA. Les premiers allemands sont arrivés au Brésil en 1824 et la plupart d'entre se sont établis dans les États le plus au sud, Santa Catarina et Rio Grande do Sul. Plusieurs villes conservent encore aujourd'hui une identité très allemande, que ce soit dans le folklore (Oktoberfest) ou l'architecture. 


6. France

254.000 visiteurs français au Brésil en 2017

4% en moins qu'en 2016

 

Les français sont les touristes européens les plus présents au Brésil. Et la première destination touristique en Amérique latine pour les français, c'est le Brésil, devant des pays comme la République Dominicaine ou le Mexique. Il faut dire que la langue et la culture françaises jouissent encore d'une solide réputation de prestige et de raffinement au Brésil. Le Club Med l'a bien compris, il possède quatre villages fréquentés bien entendu par les brésiliens mais également par beaucoup de français.


5. Uruguay

328.000 visiteurs uruguayens au Brésil en 2017

plus 15% par rapport à 2016

 

L'Uruguay, petit pays considéré comme la Suisse de l'Amérique du Sud (non pour ses montagnes mais pour sa qualité de vie) est coincé entre ses 2 grands voisins : l'Argentine et le Brésil. L'Argentine précède de peu le Brésil dans le classement des pays les plus visités par les uruguayens.


4. Paraguay

337.000 visiteurs paraguayens au Brésil en 2017

plus 6% par rapport à 2016

 

Le Paraguay n’a pas de façade maritime, ainsi que la Bolivie en Amérique du Sud. La première destination touristique des paraguayens est le Brésil. Ils effectuent 80% des voyages par la route et privilégient les séjours à la plage. 


3. Chili

342.000 visiteurs chiliens au Brésil en 2017

plus 10% par rapport à 2016

  

D’après l’Institut brésilien du Tourisme, le Chili possède une culture plus américanisé (du nord), différente de celle de ses voisins sud-américains. Pour les vacances, les chiliens recherchent au Brésil, surtout des "resorts all-inclusive". 


2. Etats-Unis

475.000 visiteurs américains au Brésil en 2017

17% en moins qu'en 2016

 

C’est peu. Et depuis une dizaine d'années le nombre de touristes américains au Brésil est à la baisse. Il se rendent au Brésil plus pour du tourisme d’affaire que pour les loisirs. Ils reprochent le coût élevé de l’hébergement, l’insécurité et la difficulté de trouver des interlocuteurs parlant anglais.


1. Argentine

2.622.000 visiteurs argentins au Brésil en 2017

plus 14% par rapport à 2016

 

Les voisins argentins représentent 40% du total des visiteurs étrangers au Brésil. Et chaque année, ils sont de plus en plus nombreux. Ils viennent surtout au Brésil en famille, pour passer des vacances à la plage. Pour trouver le soleil, ils montent vers le nord, vers le Brésil, n'oubliez pas que nous sommes dans l'hémisphère sud. Un lieu les attire en particulier : Buzios, le "Saint-Tropez brésilien" à 180 kilomètres au nord-est de Rio. Des vols directs relient Buenos Aires (la capitale de l'Argentine) à l’aéroport local.