Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Real Gabinete Português de Leitura à Rio de Janeiro - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne
Real Gabinete Português de Leitura à Rio de Janeiro

Les 10 chefs-d'œuvres de la littérature brésilienne

Périodiquement, des critiques littéraires, des universitaires ou d'autres spécialistes de la littérature, dévoilent leurs listes des plus grands chefs-d'oeuvre de la littérature brésilienne. J'ai sélectionné les 10 ouvrages les plus souvent cités. Voici les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne, accessibles dans des éditions en français. Ces ouvrages sont présentés selon leur date de parution au Brésil.

O Cortiço (1890) - Aluísio Azevedo

Botafogo - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre français: Botafogo

Éditeur: H&O

 

João Romão, émigré portugais, règne sans partage sur la petite cité ouvrière de Botafogo, dans la banlieue sud de Rio de Janeiro, bidonville fait de bric et de broc qu’il a lui-même contribué à édifier grâce à de nombreux larcins et à l’exploitation la plus cynique de ses contemporains. Travailleur infatigable, boutiquier sans scrupule, il s’acharne jour après jour à amasser une fortune dont il ne tire aucun plaisir. Sa vie est rythmée par les petits drames et scandales qui secouent régulièrement la favela : querelles de voisinage, jalousies de couple, sanglants règlements de compte ou descentes de police. Il doit surtout veiller, dans ce petit monde de passion et de jeunesse, à ce que les intrigues amoureuses et sexuelles qui éclatent régulièrement comme pluies d’orage ne nuisent pas à sa réussite.

 

L'auteur

Aluísio Tancredo Gonçalves de Azevedo (São Luis, 1857 - Buenos Aires, 1913) était un romancier, caricaturiste, diplomate, écrivain et conteur brésilien. Au départ, écrivain romantique, il adhérera plus tard au mouvement naturaliste. Il a écrit le premier roman naturaliste brésilien, O Mulato, en 1881. Il a été membre de l'Académie brésilienne des lettres de 1897 jusqu'à sa mort en 1913.

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions H&O


Dom Casmurro (1899) - Machado de Assis

Dom Casmurro - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre français: Dom Casmurro

Éditeur: Métailié

 

“Mes doigts frôlaient la nuque de la fillette ou ses épaules vêtues d’indienne, et c’était une sensation délicieuse. Mais enfin, bien malgré moi, les cheveux tiraient à leur fin, alors que je les aurais voulus interminables. […] Si cela vous paraît emphatique, malheureux lecteur, c’est que jamais vous n’avez coiffé une fillette, jamais vous n’avez posé des mains d’adolescent sur la jeune tête d’une nymphe… Une nymphe ! Me voilà tout mythologique.”

 

L'auteur

Joaquim Maria Machado de Assis (Rio de Janeiro, 1839 - Rio de Janeiro, 1908) est un écrivain et journaliste brésilien, considéré par beaucoup de critiques, d’universitaires, de gens de lettres et de lecteurs comme l’une des grandes figures, sinon la plus grande, de la littérature brésilienne. 

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions Métailié


Os Sertões (1902) - Euclides da Cunha

Hautes terres - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre français: Hautes terres

Éditeur: Métailié

 

Correspondant de guerre, Euclides da Cunha raconte la répression, en 1896-1897, du soulèvement de Canudos conduit par son chef mystique Antonio Conselheiro, et il construit un mythe fondateur des plus complexes. Dans ce livre inclassable où le paysage, le climat et la flore sont des acteurs fondamentaux de la guerre, il fait passer le souffle de l’épopée et renvoie dos à dos deux barbaries : le mysticisme retardataire et la modernité aveugle…

 

L'auteur

Euclides da Cunha était un écrivain, sociologue, journaliste et ingénieur brésilien né à Cantagalo en 1866 et mort à Rio de Janeiro en 1909. De double formation militaire et d’ingénieur, il se détourna de l’armée, exerça comme journaliste pendant un temps, puis choisit d’embrasser la carrière d’ingénieur. À partir de ses expériences, il rédigea dans les années suivantes un vaste ouvrage, intitulé Os Sertões.

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions Métailié


Triste Fim de Policarpo Quaresma (1915) - Lima Barreto

Sous la bannière étoilée de la Croix du Sud - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre en français: Sous la bannière étoilée de la Croix du Sud

Éditeur: L'Harmattan

 

Dans la Rio de Janeiro de la fin du XIXe siècle, ce roman narre le destin tragi-comique du major Policarpo Quaresma, saisi par un nationalisme extrême et ingénu, et voulant lutter contre la corruption des politiciens. Sa vision sublime du Brésil ne lui procure que dédain et ironie. Amateur de livres de voyage, défenseur de la langue tupi et grand lecteur de manuels d’agriculture, Policarpo incarne l’idéal romantique d’un nationalisme tardif : il se heurte ainsi au pouvoir autoritaire du président Floriano Peixoto que ce dernier maintient beaucoup moins par la force que par l’inefficacité des résistances qu’on lui oppose.

 

L'auteur

Afonso Henriques de Lima Barreto (Rio de Janeiro, 1881 - Rio de Janeiro, 1922), plus connu sous le nom de plume Lima Barreto, fut un journaliste et écrivain brésilien pré-moderniste. Tombant dans l'alcoolisme et la dépression, il est mort le 1er novembre 1922.

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions L'Harmattan


Macunaíma (1928) - Mário de Andrade

Macounaïma - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre en français: Macounaïma

Éditeur: Cambourakis

 

Publié en 1928, Macounaïma est une œuvre fondatrice de la modernité littéraire brésilienne, qui inclut nombre d’éléments des cultures indigènes brésiliennes (mythes, folklore, tradition orale) dans une langue volontairement « impure ».

À travers les tribulations de Macounaïma, qui voyagera de la jungle vers São Paulo avant de s’en retourner vers ses terres natales, Mário de Andrade déploie une infinité d’histoires profondément ancrées dans la réalité et l’imaginaire proprement brésilien. 

 

L'auteur

Mário Raul de Morais Andrade, né en 1893 à São Paulo et mort en 1945 dans la même ville, est un poète, romancier, musicologue, photographe et critique d'art brésilien. Il fut l'un des fondateurs du modernisme brésilien et peut être considéré comme le père de la poésie brésilienne moderne. Son influence fut considérable sur la littérature brésilienne moderne et par ses publications académiques et ses essais.

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions Cambourakis


O Quinze (1930) - Rachel de Queiroz

L'année de la grande sécheresse - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre en français: L'année de la grande sécheresse

Éditeur: Stock

 

Les sécheresses cycliques qui s'abattent sur le Nordeste brésilien flagellent une population qui ne quitte sa terre que poussée par la famine et s'empresse de revenir avec les premières pluies. Mais en cette terrible année 1915 - une des plus cruelles dans le souvenir des Brésiliens - il faut partir, partir sans espoir de retour. Sur l'interminable route qui mène à l'Amazonie et, croit-il, au salut, chemine Chico Bento, accompagné de sa famille. La mort, hideuse compagne de voyage, rôde autour des enfants que la faim exaspère. Vicente, le jeune éleveur, refuse pour sa part de lâcher ses bêtes, et ce Sertão aux terres fauves qui est sa raison de vivre. Son amour pour Conseicão, sa cousine, lui donnera-t-il la force de se battre plus que les autres ? Mais Conseicão, dans un monde à bien des égards encore archaïque, figé dans ses conventions, croira entrapercevoir un espoir de vie plus moderne, plus loin - ailleurs. Si nul ne sort indemne de la sécheresse, chacun des personnages de Rachel de Queiroz tente de forcer le destin, de vaincre cette même fatalité qui s'abat sur la terre et sur les hommes.

 

L'auteur

Rachel de Queiroz, née en 1910 à Fortaleza et morte en 2003 à Rio de Janeiro, est une femme de lettres, dramaturge, traductrice et journaliste brésilienne. Elle est la première femme à rejoindre l'Académie brésilienne des lettres, et en 1993 est également la première femme à recevoir le prix Camões, le plus important prix littéraire du monde lusophone. 


Vidas Secas (1938) - Graciliano Ramos

Vies arides - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre en français: Vies arides

Éditeur: Chandeigne

 

Dans Vies arides, aujourd’hui réédité dans une nouvelle traduction, Graciliano Ramos dépeint la situation sociale d’un Brésil nordestin où «convergent la dureté des rapports sociaux, la rudesse de ses habitants et la déshérence d’une région oubliée du reste du pays», mais c’est bien sûr la destinée de tous les hommes qui luttent pour survivre. Treize chapitres conçus comme des nouvelles, écrits dans un style réaliste et dépouillé, nous donnent tour à tour le point de vue, quasi objectif, de chacun des personnages. Dans le sertão semi-désertique, poussés par la sécheresse et la famine, le vacher Fabiano, sa femme sinha Vitória, leurs deux enfants et la chienne Baleine s’installent dans une ferme abandonnée. Ils se mettent au service d’un maître qui les exploite et survivent dans le dénuement extrême. Dans ce monde seulement régi par les rapports de force et l’hostilité de la nature, la parole est rare et maladroite, la communication presque impossible. 

 

L'auteur

Graciliano Ramos de Oliveira (Quebrangulo, 1892 - Rio de Janeiro, 953) est un écrivain brésilien. Élu maire de Palmeira dos Índios en 1927, il entre en fonction l'année suivante et remplira sa charge durant deux ans avant de démissionner en 1930. Entre 1930 et 1936 il est directeur de l'Instruction publique de l'État, tout en menant de front une carrière de romancier, chroniqueur et journaliste. 

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions Chandeigne 


Grande Sertão: Veredas (1956) - Guimarães Rosa

Diadorim - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre en français: Diadorim

Editeur: Albin Michel

 

À travers amours et guerres, envoûté par l'énigmatique Diadorim, évoquant toutes les aventures qui firent de lui un preux jagunço, un gardien de troupeaux, Riobaldo raconte les journées encore brûlantes passées de bataille en bataille, les longues chevauchées à méditer sur la vie et la mort, dans le décor aride du Sertão, lieu de l'épreuve, de la révélation et de la confrontation à l'infini. Unique roman et chef-d'oeuvre du plus grand écrivain brésilien du XXe siècle, Diadorim apparaît d'ores et déjà, au même titre que Don Quichotte, La Chanson de Roland ou Faust pour la tradition européenne, comme une oeuvre mythique de dimension universelle.

 

L'auteur 

João Guimarães Rosa (Cordisburgo, Minas Gerais, 1908 - Rio de Janeiro, 1967) est un médecin, écrivain et diplomate brésilien. Il est l’auteur d’une importante œuvre littéraire se composant de six recueils de nouvelles (dont deux posthumes) et surtout d’un monumental roman épique, à multiples strates, intitulé Grande Sertão: veredas.

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions Albin Michel 


A Paixão Segundo G.H. (1964) - Clarice Lispector

La passion selon G.H. - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre en français: La passion selon G.H.

Éditeur: Des Femmes - Antoinette Fouque

 

Dans son appartement confortable de Rio de Janeiro, une femme commence sa journée, seule, face à une tasse de café. Elle a dû prendre cette sorte de congé pour s’occuper de son appartement à la suite du départ de la bonne. Il y a ainsi une première rupture du rythme quotidien de cette femme. C’est la raison pour laquelle elle entame une interrogation sur le cours habituel de ses jours. Après, elle découvre dans quelques signes laissés par la domestique qu’elle a vécu de longs mois à côté de quelqu’un, resté totalement étranger. Commencent alors à sourdre les indices d’une seconde interrogation, plus large et plus complexe, qui part de ce point précis : son ignorance de l’autre, c’est-à-dire, de la domestique et de son monde…

… C’est en cherchant le sens primordial de ce qu’elle voit et ressent, et en essayant de comprendre les liens éventuels entre tout cela et Dieu, que G.H. avance, de station en station, dans sa passion, qui est à la fois un cri de douleur et de joie.

 

L'auteur 

Clarice Lispector est une femme de lettres brésilienne. Elle est née en 1920 de parents juifs en Ukraine et morte en 1977 à Rio de Janeiro. Épouse de diplomate, elle est reconnue internationalement pour ses romans novateurs, mais elle est aussi une grande nouvelliste et une journaliste de renom, ayant assuré une chronique nationale de façon régulière.

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions des Femmes


A Pedra do Reino (1971) - Ariano Suassuna

La Pierre du Royaume - Les 10 œuvres majeures de la littérature brésilienne

Titre en Français: La Pierre du Royaume

Éditeur: Métailié

 

Un royaume messianique, fondé sur deux pierres enchantées, a été établi dans le Haut Sertão de Paraiba puis il a disparu. Quaderna, poète-bibliothécaire d’une petite ville sertanèje témoigne devant le juge, qui s’efforce de découvrir la dimension politique des luttes qui ensanglantent le Nord-Est du Brésil depuis un siècle...

 

L'auteur

Ariano Vilar Suassuna, connu sous le nom d'artiste d'Ariano Suassuna, né en 1927 à João Pessoa et mort en 2014 à Recife, est un poète, dramaturge, romancier et essayiste brésilien. Il est secrétaire d'État à la culture de l’État de Pernambuco de 1994 à 1998 et est conseiller spécial du gouverneur Eduardo Campos jusqu'en avril 2014. 

 

Voir l'ouvrage sur le site des Editions Metailié