· 

Top 10 des fruits du Brésil

Les fruits du Brésil
Les fruits du Brésil

Les fruits du Brésil

Un tiers de la production de fruits au Brésil provient de l'Etat de São Paulo


Mûris au soleil et d'une grande variété de goûts et de saveurs, les fruits du Brésil sont vendus sur les marchés ou dans la rue et consommés frais ou sous forme de jus pressés à la minute. Du nord au sud du pays, le climat est équatorial, tropical ou subtropical et la culture des fruits est très différenciée. Par exemple, les pommes et les raisins sont plutôt cultivés dans le sud, là où le climat est plus tempéré alors que la culture des mangues et des papayes sont plutôt localisées dans les régions tropicales. Avec plus de 40 millions de tonnes, le Brésil est le troisième pays producteur de fruits dans le monde, derrière la Chine et l'Inde et devant les USA. La banane est le fruit le plus cultivé dans le monde, devant la pastèque.

Voyons les 10 fruits les plus produits au Brésil. Dans ce classement, je n'ai pas tenu compte de l'açaí, ces petites baies de palmier qui servent de base à des préparations, principalement des sorbets. La production est importante: 1,5 million de tonnes par an, et concentrée dans l'Etat de Pará (95% de la production nationale). Pour chacun de ces fruits, je mentionne les principales régions et Etats de production. La région Sud-Est produit 41% de la valeur totale des fruits au Brésil dont 32% pour le seul Etat de São Paulo. L'Etat de Pará dans le Nord arrive en 2e position (13%) des Etats les plus productifs. Avec moins de 3 %, la région Centre-Ouest produit le moins de fruits. Pour un panorama complet et détaillé, je vous suggère de consulter l'annuaire Horti&Fruti 2020.

Top 10 des fruits produits au Brésil

1. Oranges

Oranges - Les fruits du Brésil
Oranges
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Oranges - Les fruits du Brésil
Oranges

Orange = Laranja en portugais.

Production en 2018: 16.714.000 tonnes, soit un tiers de la production totale de fruits au Brésil. Avec 82%, le Sud-Est est la première région de production, dont 77% pour le seul Etat de São Paulo. Le Brésil est de loin, le 1er producteur mondial d'oranges.


2. Bananes

Bananes - Les fruits du Brésil
Bananes
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Bananes - Les fruits du Brésil
Bananes

Banane = Banana en portugais.

Production en 2018: 6.752.000 tonnes. Le Sud-Est (34,3% de la production) et le Nord-Est (33,5%) arrivent en tête des régions. Au niveau des Etats, São Paulo devance Bahia. 


3. Ananas

Ananas - Les fruits du Brésil
Ananas
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Ananas - Les fruits du Brésil
Ananas

Ananas = Abacaxi en portugais.

Production en 2018: 3.417.000 tonnes. Le Nord, le Nord-Est et le Sud-Est concentrent 95% de la production d'ananas. Pará (Nord) arrive en tête des Etats devant Pernambouc (Nord-est).


4. Pastèques

Pastèques - Les fruits du Brésil
Pastèques
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Pastèques - Les fruits du Brésil
Pastèques

Pastèque = Melancia en portugais.

Production en 2018: 2.241.000 tonnes. Le Nord-Est arrive en tête des régions avec 30% de la production et Rio Grande do Norte en tête des Etats.


5. Raisins

Raisins - Les fruits du Brésil
Raisins
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Raisins - Les fruits du Brésil
Raisins

Raisin = Uva en portugais

Production en 2018: 1.592.000 tonnes. 59% de la production provient de la Région Sud et 31% du Nord-Est. l'Etat de Rio Grande do Sul, dans l'extrême sud du Brésil, est le plus productif, avec plus de 50% de la production nationale de raisins.


6. Noix de coco

Noix de coco - Les fruits du Brésil
Noix de coco
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Noix de coco- Les fruits du Brésil
Noix de coco

Noix de Coco = Coco en portugais.

Production en 2018 : 1.565.000 tonnes. 70% de la production provient de la Région Nord-Est, principalement de l'Etat de Bahia.


7. Citrons verts ou Limes

Citrons verts - Les fruits du Brésil
Citrons verts
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Citrons verts - Les fruits du Brésil
Citrons verts

Citron vert ou Lime = Limão en portugais

Production en 2018: 1.481.000 tonnes. Comme pour les oranges, le Sud-Est arrive largement en tête avec 86% de la production dont 79% pour le seul Etat de São Paulo.


8. Mangues

Mangues - Les fruits du Brésil
Mangues
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Mangues - Les fruits du Brésil
Mangues

Mangue = Manga en portugais.

Production en 2018: 1.319.000 tonnes. 76% de la production provient du Nord-Est et 23% du Sud-Est. Les Etats de Pernambouc et de Bahia sont les plus productifs.


9. Pommes

Pommes - Les fruits du Brésil
Pommes
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Pommes - Les fruits du Brésil
Pommes

Pomme = Maçã en portugais.

Production en 2018: 1.195.000 tonnes. Les pommes sont cultivées exclusivement dans la région Sud, en particulier dans les 2 Etats les plus au sud du Brésil: Santa Catarina et Rio Grande do Sul.


10. Papayes

Papayes - Les fruits du Brésil
Papayes
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.
Papayes - Les fruits du Brésil
Papayes

Papaye = Mamão en portugais.

Production en 2018: 1.060.000 tonnes. La production est localisée essentiellement dans 2 régions, le Nord-Est (53,3%) et le Sud-Est (39,3%). Espírito Santo (354.000 tonnes) et Bahia (337.000 tonnes) se détachent nettement au niveaux des Etats de production.