L'Etat de Goias, au coeur du Brésil

Entre Goiania et Pirenopolis
Entre Goiania et Pirenopolis

Prenez un pays grand comme l’Allemagne et expulsez plus de 90% de sa population : cela vous donne une idée de la superficie et du nombre d’habitants (6,5 millions) de l’État de Goiás.

 

Sur le plan administratif, le Brésil est découpé en cinq grandes régions. Le “Nordeste” regroupe neuf États, dont Bahia, et longe l’océan atlantique. Le “Norte”, la région la plus vaste, est constitué de sept États dont le fameux Amazonas. Le “Sudeste”, quatre États, est la région la plus riche et la plus peuplée, avec notamment les États de Rio de Janeiro et de São Paulo. Les noms de Rio de Janeiro et de São Paulo désignent des villes mais également des États. Le “Sul”, le sud comprend trois États situés aux frontières avec le Paraguay, l’Argentine et l’Uruguay et est considéré comme l’Europe brésilienne. Sur les reliefs, le gel et la neige sont choses courantes en hiver (de juin à septembre).

 

Enfin, la région “Centro-Oeste” réunit trois États, Mato Grosso, Mato Grosso do Sul, Goiás et le District fédéral, c’est-à-dire Brasilia et ses alentours, enclavé dans l'État de Goiás.

 

L'État de Goiás est situé au centre du Brésil et c’est la raison pour laquelle cet État a été choisi pour y implanter en 1960 un District fédéral avec une nouvelle capitale, Brasilia. Au début du 20e siècle, les activités économiques du Brésil étaient concentrées le long des côtes ou à proximité de celles-ci et la capitale du pays était... 

52 semaines, 52 chroniques dans un livre de 234 pages