· 

La fièvre de l'or - Histoire du Brésil, de 1690 à 1822

Ouro Preto
Ouro Preto

Dans une chronique précédente du mois d’août, je vous avais raconté l’histoire du Brésil, depuis sa découverte en l’an 1500 jusqu’à la fin du 17e siècle. Aujourd'hui, je vais vous faire traverser le 18e, marqué par la découverte de mines d’or et de diamants et vous emmener jusqu'en 1822, à la proclamation de l’indépendance du Brésil.

 

Dans les années 1690, des aventuriers découvrent de l'or dans l’État qui s’appelle aujourd'hui Minas Gerais, les “Mines Générales”, une région montagneuse située dans centre-sud-est du pays.

 

Ce fût le début de la ruée vers l'or, la première de l’ère moderne, et d’une augmentation spectaculaire de la population. Ainsi entre 1690 et la fin du 18e siècle, la population du Brésil est passée de 300.000 à 3 millions d’habitants.

 

Durant cette période, plusieurs villes sont fondées. Vila Rica, actuellement Ouro Preto (Or Noir) devient rapidement une ville très prospère et vers 1750, elle comptait plus d'habitants que Rio de Janeiro ou que New York! Aujourd’hui la ville a gardé ce cachet de cité coloniale aux rues pavées très pentues et ses magnifiques églises baroques richement décorées. Lorsque les gisements se sont épuisés, la ville a été abandonnée et elle a très peu changé depuis cette époque. C’est la cas également d’autres villes comme Diamantina (c'est là que furent découvertes des mines de diamant) inscrites comme Ouro Preto, au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco. Les gisements de diamant autour de Diamantina étaient si abondants que le cours du diamant...

52 semaines, 52 chroniques dans un livre de 234 pages